Présentation


J’ai découvert ma passion pour la vannerie lors d’un stage de formation de 6 mois dans les Ardennes à l’issue duquel je connaissais les techniques de tressage de l’osier.  Il faut pratiquer au moins cinq ans pour  maîtriser la matière. La technique est très ancienne et nécessite que peu d’outillage.

Le mot « manuel » prend tout son sens dans ce métier où  la main est l’outil principal.

J’expose mon travail dans mon atelier boutique à Dry (Loiret) où il est possible de me voir travailler. J’organise des portes ouvertes tous les premiers week-end d’avril. Je participe aux diverses foires aux paniers  : Issigeac (Dordogne), Le Maillet de Montagne (Allier),  Reilly (Oise)…

Je suis présente sur les fêtes de plantes de ma région (Cheverny, Provin, La Ferté Saint Aubin, Apremont/Allier…) ainsi que ponctuellement dans les jardins privés (jardin de Chantal et Alain (Jouy le Potier) Jardin de Marie (Neuilly en Sancerre), Jardin des dentelles (Amilly). L’intérêt grandissant du public pour la vannerie s’explique par son côté naturel et écologique.